Qui sommes nous ?

Recyclo MOKET
                   Nous sommes une entreprise issue d'une association de plusieurs expériences .

                   C'est notamment à travers celles-ci, que nous avons pu avoir la possibilité d'analysés la difficulté de multiples entreprises contraintes
                   d'évacuer certains "déchets", en l'occurrence "les moquettes" et/ou "dalles textile", juste pour répondre aux contraintes de la directive
                   Européenne (2008/98/CE).

                   Simplement parce que les moyens à disposition des entreprises pour évacuer ces déchets sont quasi inexistants.

                   Ceux existants sont bien souvent inadaptés et donc à terme très onéreux.

   Donc, dans le cadre du développement d'un projet mécanique, avec à la clé le dépôt de deux Brevets.
   Nous avons obtenu des résultats encourageant, après transformation des moquettes, nous permettant ainsi de réutiliser cette matière pour diverses fonctions, principalement dans l'isolation du bâtiment.

Ce qui nous permet aujourd'hui de proposer une valorisation concrète & significative de la moquette usagée & de la dalle textile.

   Pour cela, il nous reste plus qu'à mettre en place un service de qualité pertinente et compétente, centré sur la flexibilité, la disponibilité et la simplicité. Un service de COLLECTE indispensable pour la réussite et la maîtrise du recyclage de la moquette.

                                     La COLLECTE est dans le processus de cette valorisation, la phase la plus importante mais aussi la plus compliquée.

   La réglementation française prévoit un certain nombre de précautions à prendre pour assurer une bonne gestion des déchets, en protégeant l’environnement et la santé humaine.
   Le terme de « gestion des déchets » englobe, de manière générale, toute activité participant à l’organisation de la prise en charge des déchets depuis leur production jusqu’à leur traitement final.
   Elle inclut notamment les activités de collecte, transport, négoce, courtage, et traitement – valorisation ou élimination – des déchets. Chacune de ces activités est encadrée à des règles décrites dans le code de l’environnement, et chaque acteur est soumis à plusieurs obligations.

Certaines mesures, et notamment certains objectifs chiffrés, sont précisées au niveau national par les textes de transposition des récentes directives. Par ailleurs, le projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, annoncé par le Premier ministre en juin 2019 et examiné par le Parlement national depuis septembre 2019 propose de nouvelles mesures permettant d’accélérer la transition vers une économie circulaire.

Les entreprises qui transportent des déchets doivent se déclarer auprès du préfet.

                                                                                                                                                                                                                                    Notre ATTESTATION de transport.

Le transporteur de déchets est soumis à trois obligations principales :

  •     s’engager à transporter les déchets vers des installations de traitement conformes à la réglementation relative aux déchets,
  •     s’engager à procéder à la gestion des déchets transportés par ses soins qu’il aurait abandonnés, déversés ou orientés vers une destination non conforme à la réglementation relative aux déchets,
  •     s’engager à informer sans délai le préfet territorialement compétent en cas d’accident ou de déversement accidentel de déchets.